sabato, giugno 11, 2011

L'inno nazionale di me medesimo



Qu'est-c'que j'ai fait de mes clés,
Mes lunettes et mes papiers,
Mon veston, mon lorgnon, mon étui d'accordéon,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi

Où est-ce que j'ai mis mes outils,
Ma pipe et mon parapluie,
Ma bell' soeur, mon tambour et ma tante de Saint Flour,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi.

Où est mon bâton, mon bouton,
Mon tonton, mon saucisson
Mon cousin Célestin qui était académicien
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi

Où sont mes gouttes, mes pastilles
Mon sirop, ma camomille,
Ma potion, mon cachet, mes piqûres et mon bonnet
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi

Qu'est-ce que j'ai fait des paroles
De cett' satanée chanson?
Je les ai oubliées, elles doivent être à la maison,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi

La la la la la la la
La la la la la la la
La la la la la la la la la la la la la
La la la la la la la la la la
La la la la la la la !
Boff.

3 commenti:

  1. Ma Stracquadanio ce l'aveva con te?

    RispondiElimina
  2. Più coi commentatori anonimi, temo.

    RispondiElimina
  3. Piacere, Fabrizio.

    RispondiElimina